Les voitures électriques

par Patrick Côté

Alors que l’environnement et le développement durable sont au cœur des préoccupations, la voiture reste le moyen de transport le plus privilégié par les Québécois. Les gaz à effet de serre provenant du secteur des transports, représentent à eux seul 43% de tous les gaz émis au Québec. Reconnu pour ces nombreux lacs et rivières, notre province produit une hydroélectricité représentant l’une des sources d’énergies les plus propres au monde.

Il est vrai que la fabrication d’un véhicule électrique a un impact environnemental plus élevé que celui d’un véhicule à essence. Cependant, la majeure partie de l’impact environnemental d’un véhicule provient de son utilisation.

Au Québec un véhicule électrique qui parcourra 200 000KM émettra 5X moins de gaz à effet de serre qu’une voiture compacte à essence. Ceci inclut la fabrication ainsi que la phase de fin de vie du véhicule.

De plus, quand on tient compte de son coût d’achat et des coûts d’opération/entretien, on se rend vite compte que son coût est beaucoup plus faible qu’un véhicule à essence.

Voici plusieurs autres privilèges pour les propriétaires de véhicule électrique :

  • Accès gratuit à plusieurs traversiers du Québec
  • Accès privilégié à des voies réservées
  • Accès gratuit aux autoroutes 25 et 30 grâce à un transpondeur obtenu auprès des autorités de ces infrastructures à péage
  • Stationnement gratuit dans certaines municipalités

Il est important de souligner que depuis le 1er mai 2019 la majorité des véhicules 100% électriques sont éligibles à 13 000$ de subvention du provincial et du fédéral.

Alors pourquoi ne pas rouler électrique…

Pour plus d’information visitez le lien suivant : https://www.aveq.ca/capsules

Qu’attendez-vous pour faire le saut ?